A la création des maisons Montessori pour les enfants, beaucoup d’activités étaient basées sur les jouets Montessori (forcément..) mais également sur les jeux d’imitation.


Mais que se cache-t-il réellement derrière “les jeux d’imitation” ? Petite Marelle vous explique tout !

Comment l’enfant imite-t-il ?

Lorsqu’on parle d’imitation chez l’enfant, on parle souvent de l’imitation directe car il reproduit les sons ou les gestes que vous faites devant lui.

Cependant, aux alentours de 20 mois, l’enfant commence un processus d’imitation plus poussé. Il va commencer à vouloir mimer ses parents, ses proches ou même le parent d’un ami qui est pompier. C’est ce qu’on appelle l’imitation différée.

Cette pratique de l’imitation évolue avec son développement. Au début, l’enfant va imiter sur lui. Plus il va grandir et plus il va mettre en scène ses jouets comme ses peluches ou ses jouets Montessori pour créer des situations dans lesquelles il imite les adultes en coiffant un ourson par exemple.

Quels sont les jeux d’imitation préférés des enfants ? Et pourquoi ?

Les jeux de rôle sont forcément appréciés. Les enfants sont réceptifs aux éléments qu’ils ont déjà vu en situation réelle. Tous les enfants ont par exemple déjà joué à la dinette. L’enfant se sert de ce type de jeux pour faire comme les parents. Il imite papa ou maman qui prépare le repas tous les soirs.

L’une des situations que voit le plus les enfants est leurs parents au téléphone. Alors forcément, beaucoup d’enfants reproduisent les gestes de leurs parents. Certains parents sont même surpris d’entendre leur bout d’chou dire “Allô”. Par exemple, le jouet en bois mon premier téléphone de Plantoys est un des jouets les plus loués chez Petite Marelle.

Quels sont les exemples de jeux d’imitation ?

Il y a plein de manières d’imiter : habiller bébé, passer la tondeuse, bricoler sont autant de mimétismes que les enfants vont répéter.

jeux d'imitation

Faire vos lacets est anodin pour vous. C’est un jeu pour vos enfants…et un jeu pédagogique en plus ! En effet la manipulation de jouets comme la chaussure à lacer de Plantoys lui permet de développer sa motricité fine grâce à ce jouet Montessori. Mais également de découvrir ce geste qu’il répétera quotidiennement quand il sera plus grand.

Pour les enfants de plus de 3 ans, des jeux comme l’horloge calendrier de Goula permettent d’imiter les grands avec un emploi du temps (“Mercredi, on va chez les grands-parents ! “), mais aussi de travailler certaines notions d’organisation et de règles à respecter. C’est le principe d’apprendre en amusant qui est propre aux jouets Montessori.

Les jeux d’imitation et jeux de mise en scène. Quelle est la différence ?

Les jeux de mise en scène sont parfois considérés comme la continuité des jeux d’imitation. Avec les jeux de mise en scène, l’enfant ne s’inclut plus dans son récit, il n’est plus acteur, mais bien metteur en scène du jeu. Il invente des histoires dans lesquelles il crée des personnages. Il leur attribue un rôle précis et leur fait vivre des moments de vie fictifs ou reprenant des éléments de réalité.

Tout comme les jouets Montessori, les jeux d’imitation ont une réelle valeur ludo-éducative. Ils offrent à l’enfant un rôle de metteur en scène actif qui développent l’imaginaire et la confiance en soi.

L’imitation pour mieux évacuer les tensions ?

Ces jeux sont essentiels pour l’enfant car ils lui permettent souvent d’exprimer ce qu’il a pu ressentir dans telle ou telle situation et ainsi de résoudre de « conflits internes ». Avec ces jeux, ses doudous, ou encore ses jouets Montessori, l’enfant crée sa propre personnalité.
Comme le souligne la psychologue Anne-Sophie Casal, « il a un rôle d’exutoire de tension. L’enfant reproduit des scènes de son quotidien, de son point de vue, dans un cadre sécurisant. Très souvent, il rejoue l’autorité en grondant sa poupée ou son doudou. C’est une manière pour lui d’assimiler les rôles sociaux et de se soumettre aux règles et aux codes. »

En simulant des situations, l’enfant peut extérioriser certaines choses avant même de savoir parler. Enfin, le fait d’imiter permet de faciliter la socialisation. En jouant un rôle, il prend conscience de l’existence de l’autre.

Vous l’aurez compris. Il existe une infinité de jeux d’imitations et surtout plein de belles valeurs qui aide votre enfant à se développer et à être curieux de son environnement.

Et vous ? quels sont vos jouets Montessori ou vos jeux d’imitation coup de cœur ?

Pour plus d’informations sur les vertus des jouets en bois c’est par ici !
Voici un lien pour aller plus loin sur les jeux d’imitation.