Noël approche à grand pas. Les retrouvailles avec la famille. Les traditions à respecter. Les chants de noël, les bûches, le sapin à décorer. C’est aussi le moment où le Père Noël apporte les cadeaux aux enfants, le soir du 24 décembre. Hélas, vous le savez bien, mais ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux ce fameux soir, mais les parents. Ce sont eux qui achètent les cadeaux afin de les mettre sous le sapin. Cependant, certains parents ont tendance à trop gâter les enfants et se demandent comment éviter cela ? Rassurez-vous ! Petite Marelle est là pour vous ! Suivez nos conseils pour éviter de trop gâter votre enfant à Noël.

Quels sont les meilleurs conseils pour ne pas gâter son enfant à Noël ?

Il est bien difficile pour certains parents de ne pas trop gâter leur enfant à Noël. En effet, plusieurs facteurs peuvent les influencer lors de leurs achats. Il faut donc les identifier et trouver le meilleur moyen de les contrer.

Combler un manque

Bien souvent, lorsque l’on gâte trop son enfant, c’est dans le but de combler un manque d’amour. Papa travaille trop souvent et a peu de temps pour jouer avec son petit. Il décide donc de le combler de cadeaux à Noël pour montrer qu’il l’aime. Mauvaise idée ! Sachez que gâter son enfant pour combler une absence ou un manque d’amour ne lui rend jamais service. Mieux vaut lui montrer votre amour par votre présence que par une avalanche de cadeaux.

Caprices ou désirs ?

C’est bien connu, les enfants de moins de 3 ans adorent faire des petits caprices. Parfois, cela tourne à la crise de colère. Ils se laissent dominer par leurs émotions. Surtout, ne cédez pas ! L’enfant agit ainsi afin de tester vos limites de parents. Il est donc inutile de le raisonner. Mieux vaut tenter de lui détourner l’attention. Ainsi vous pourrez profiter d’un Noël éthique.

Expliquez votre décision

Afin d’éviter de trop gâter son enfant à Noël, certains parents disent « non » lorsqu’il s’agit d’acheter un quelconque cadeau au magasin. L’enfant peut alors se mettre en colère. Il faut donc lui expliquer votre choix. Peu importe votre raison, il doit l’accepter et la comprendre. C’est le meilleur moyen de transmettre vos valeurs à votre enfant. 

La cohérence

Pour éviter de trop gâter son enfant à Noël, les parents doivent essayer de rester cohérent dans leurs choix de cadeaux. Si vous avez toujours refusé d’acheter un jouet à votre enfant parce que vous jugez qu’il est inutile, qu’il va à l’encontre de vos principes d’éducation ou bien que votre enfant est bien trop jeune pour s’en servir, ce n’est pas le jour de Noël qu’il faut céder. Sinon, vous pouvez être sûr que votre enfant risque de sauter sur l’occasion pour exploiter cette faille !

La surabondance

Comme dit précédemment, trop de cadeaux ne rend jamais service à l’enfant. Il risque de tout simplement perdre la valeur des choses et de confondre argent, affection, cadeaux. Ce qui peut s’avérer terrible pour son développement personnel !

L’écoute des enfants

Il arrive que des parents gâtent leurs enfants pour satisfaire leurs propres envies. « Achetons pleins de cadeaux à notre enfant qui seront plus utiles à nous qu’à lui ». Mauvaise idée ! Votre enfant risque de ne pas s’amuser. Il faut donc apprendre à l’écouter et à miser sur le bon cadeau. Achetez-lui ce qui lui fait vraiment plaisir. En agissant de la sorte, tout en restant raisonnable bien évidemment, vous garantissez la bonne réussite de votre surprise et du bonheur de votre enfant.

Parlez des moments de partage

N’oubliez pas d’apprendre à votre enfant qu’il n’y a pas que les cadeaux qui comptent à Noël. C’est avant tout une fête en famille. Profitez-en pour lui transmettre les traditions. Apprenez-lui les petits plaisirs de la vie. Les moments de partage en famille.

Vous voulez profiter d’un Noël durable en louant des jouets éco-responsables de la marque Les jouets libres et des jouets fabriqués en France Bioviva ou des jouets en bois Hape ? N’attendez plus. Foncez sur notre catalogue de jouets !