Imiter et créer son propre univers


Les âges

  • Show value(s)

Les marques

  • Show value(s)

MAXI jouets

Types de jouet

  • Show value(s)

Apprentissages

Affichage de 1–24 sur 33 resultats

Les jeux d’imitation :

Reproduire, copier : quand les jeux d’imitation participent au développement moteur et sensoriel

Chez les nourrissons aussi, c’est en faisant qu’on apprend. De là l’importance, dès les premiers mois de vie, des jeux d’imitation dans l’éveil intellectuel et le développement moteur. Réservées aux expressions du visage (sourires, froncements de sourcils) au cours de la première année, les reproductions se complexifient progressivement pour englober les gestes et actions de l’entourage, adultes comme enfants. Ainsi s’explique la tendance du bébé entre 1 et 2 ans à se sociabiliser et rechercher la compagnie d’autrui pour ses séances de jeu.

Quels jeux d’imitation pour quel âge ?

Avant un an, l’imitation du nourrisson repose essentiellement sur ses contacts interpersonnels : il reproduit les expressions qu’il voit sur les visages qui l’entourent. Passé le cap de la première année, en revanche, les jouets deviennent de précieux alliés, et ce jusqu’à 3 ans.
Les jeux d’imitation pour 2 ans sont tout particulièrement à privilégier, puisque l’enfant prend à cet âge un intérêt pour le théâtre. Brosser une poupée, soigner un animal, habiller un poupon… Le voilà qui imite les comportements qu’il observe chez ses parents, dans les livres ou à la télévision. Il est donc conseillé de favoriser ses mises en scène par des jeux d’imitation adaptés : valise de docteur ou de vétérinaire, cuisinette, petit potager en bois…
A partir de 3 ans et au-delà, les jeux d’imitation peuvent faire appel à l’intellect : jeux de mémo, fausse horloge, etc.

L’astuce en plus : les instruments de musique pour enfants constituent également de parfaits jeux d’imitation. Un accordéon pour bébé peut ainsi vous permettre d’échanger de jolis moments autour de mélodies à reproduire.