Une étape primordiale dans le processus de développement de bébé est l’éveil aux goûts par la diversification. La curiosité et les bonnes habitudes alimentaires s’acquièrent dès le plus jeune âge. Il est parfois difficile pour les parents de s’y retrouver au milieu de tous les conseils sur la diversification de leur bout de chou. Que lui donner ? Comment ? Petite Marelle vous offre un article dans lequel vous allez trouver les clés de l’éveil gustatif , de la diversification à la découverte de nouvelles saveurs selon les besoins et l’âge de votre enfant. Et restez bien jusqu’à la fin, une surprise vous attend ! Let’s go !

L’éveil aux goûts chez bébé 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’éveil du palais de bébé n’arrive pas seulement après la naissance ! Déjà, dans le ventre de maman, il est capable de distinguer certaines saveurs. Dès la 14ème semaine, in utero, les récepteurs gustatifs sont répartis dans toute la bouche du foetus. C’est à travers le liquide amniotique que les arômes des aliments consommés par maman arrivent jusqu’au bébé ! 

La grossesse de maman s’est passée à merveille et bébé a maintenant pointé le bout de son nez ! Dès les premiers mois, l’allaitement va avoir un effet formidable sur le développement du goût de bébé car les aliments que mange maman influent sur le goût de son lait ! C’est pourquoi le régime alimentaire de la maman joue un rôle important et a un impact sur la qualité du lait ! 

Dès la naissance, des préférences alimentaires se font sentir : une appétence naturelle pour les aliments sucrés ou gras, et plus de réticence face aux saveurs acides ou amers. 

Les préférences alimentaires évoluent au fil du temps, lorsque bébé découvre de nouveaux aliments et diversifie son alimentation. Pour une diversification réussie, mieux vaut donc privilégier des légumes tendres non fibreux et sous forme de purée (carotte, courgette, haricot vert…).

La diversification et la découverte de nouveaux goûts : qu’est-ce que c’est, à quel âge et comment commencer ?

Après avoir été nourri exclusivement avec du lait maternel ou une formule infantile les premiers mois de sa vie, il est recommandé de diversifier progressivement l’alimentation de votre bébé en introduisant des aliments solides. Celle-ci peut se mettre en place à partir de 4/6 mois et en accord avec votre pédiatre. En plus du lait maternel ou infantile qui est recommandé jusqu’à 3 ans, bébé va commencer à appréhender de nouvelles textures  avec ses doigts, sa bouche…

Il est recommandé de commencer la diversification en journée, plutôt le matin ou sur le repas du midi, et non le soir quand  bébé doit se préparer au sommeil et rester calme. 

Les recommandations officielles à respecter au cours de la diversification de l’alimentation chez le nourrisson, en accord avec votre pédiatre, sont les suivantes : 

  • Dès 4 mois, on peut commencer à introduire toutes classe d’aliments (légumes, fruits, céréales, viande, poisson, etc…). Proposez-lui des purées lisses, pour faciliter la déglutition de bébé. Traditionnellement on commence par les légumes doux, type carotte, patate douce, courge, etc… les bébés ayant une appétence naturelle pour les produits plus sucrés.  En début de diversification, ne lui imposez pas de finir son petit pot, c’est tout nouveau pour votre enfant, il faut lui laisser le temps de s’habituer. Proposez-lui quelques cuillères de purée au moment du repas de midi et/ou de compote lors du goûter, de préférence un seul aliment à la fois. Il est recommandé d’initier la diversification sur le repas du midi plutôt que sur le diner, pour ne pas perturber sa nuit. Vous pouvez aussi tester des céréales dans le biberon du soir, il sera bien calé pour la nuit.
  • A partir de 6 – 8 mois il est possible d’incorporer des textures un peu plus épaisses et moins lisses. Même si ses dents n’ont pas encore pointé le bout leurs nez, pas de panique, bébé apprend à mastiquer avec ses gencives. N’hésitez pas à rajouter un trait d’huile (olive, colza, mélange de 4 huiles) ou un noisette de beurre dans ses purées pour lui apporter des acides gras importants pour son développement. 
  • Dès 1 an, votre enfant sera diversifié et pourra manger de toute catégorie d’aliments en quantité raisonnée (des fruits et légumes, un peu de viande ou de poisson, des produits laitiers, des féculents, …), et il aura suffisamment de dents pour pouvoir mastiquer. Vous allez pouvoir vous amuser à lui proposer des assiettes plus colorées et texturées, avec de vrais morceaux d’aliments. Regardez-le découvrir et déguster son assiette !
  • S’il est possible de proposer beaucoup d’aliments à bébé, certains sont en revanche proscrits : pas de miel avant l’âge d’1 an, on évitera de saler les plats pour bébé, et tout comme pendant votre grossesse, la viande et le poisson crus, les fromages au lait cru, la charcuterie crue, les œufs crus et préparation à base d’œuf cru (mayonnaise, mousse au chocolat, … ) sont strictement interdits. On évitera aussi d’introduire trop tôt des produits trop sucrés type soda, bonbons, gâteaux, crèmes glacées etc… Donnons à nos petits bouts des bonnes habitudes alimentaires !

Une technique souvent utilisée est de lui faire goûter les aliments un à un afin qu’il se familiarise petit à petit à chaque aliment. Cela permettra de s’assurer que bébé accepte bien l’aliment, et peut-être, dans de rares cas, de déceler une allergie alimentaire. Cela prend du temps certes, mais il ne faut “pas hésiter à proposer un aliment jusqu’à 10 fois, un bébé peut avoir besoin de temps pour l’apprécier” comme l’indique Santé Publique France  ! Pour en savoir plus, allez faire un tour sur mangerbouger.fr, vous y retrouverez les conseils officiels.

Et pour accompagner et encourager au mieux l’éveil des papilles de votre bout de chou tout en diversifiant sa nourriture, on vous donne quelques conseils pratiques.

éveil aux différents goûts bébé

Lui raconter l’histoire des aliments 

En premier lieu, présentez-lui avec des mots simples le nom, la couleur et la texture de l’aliment. Expliquez-lui comment on le mange, où on le trouve, pourquoi il est bon pour la santé. Il s’agit là d’une première approche intéressante dans l’accompagnement de l’éveil des sens et la diversification et découverte de différents goûts chez votre petit. 

Le laisser jouer avec sa nourriture

Vos parents vous l’ont peut-être répété dans votre enfance « on ne joue pas avec la nourriture ». C’est pourtant une manière ludique et agréable pour votre bébé d’appréhender les nouveaux aliments. Alors on se couvre bien, on couvre bien son bébé (ou on le met en couche l’été) et on lui laisse mettre les mains dans la purée, appréhender les morceaux avec ses doigts, tester la cuillère. Lâchez prise, il faudra tout laver après son passage, mais profitez de voir votre bébé s’émerveiller, s’interroger, et découvrir ces nouvelles couleurs et textures !

Partager des repas en famille

Et oui, manger avec votre enfant, c’est lui montrer le bon exemple ! En effet, il a besoin d’être dans un environnement où il peut observer les autres en train de manger, entendre le son des couverts dans l’assiette… Cela stimule le sens de la vue, de l’ouïe de bébé qui vont de pair avec la perception gustative et olfactive.

La découverte des aliments par la participation en cuisine

Votre bébé grandit vite, il se tient désormais debout et commence même peut-être à marcher. C’est le moment propice pour le faire participer à la préparation des repas. Et on le sait bien, un petit adore observer, copier les gestes de papa et maman ! L’imitation joue donc un rôle important. En tant que parents, vous représentez le modèle à suivre. En accompagnant votre enfant dans la découverte des aliments, c’est lui permettre de se familiariser avec ces derniers. Découvrir et cuisiner les aliments, c’est encourager votre enfant à avoir une vision positive de la nourriture. C’est ainsi plus facile pour lui de les déguster, de les apprécier.

Pour accompagner les parents dans la diversification alimentaire, de nombreuses marques se mettent à pied d’œuvre pour offrir des produits répondant aux recommandations, comme le fait si bien Laboratoire Modilac depuis plus de 35 ans ! 

Laboratoire Modilac : la solution à adopter pour l’alimentation et la diversification alimentaire de vos bébés ! 

Les jeunes parents ne savent pas toujours vers quoi se tourner pour débuter. Étant un peu perdus, ils cherchent à savoir quoi proposer à leur bébé. On a la solution pour vous ! Et oui, le Laboratoire Modilac est là pour vous accompagner au mieux dans l’alimentation et la diversification alimentaire de bébé ! On vous propose de découvrir plusieurs produits de leur marque. 

Formule Modilac Croissance Végétal à base de protéine de riz 

 Envie de proposer une alternative végétale à votre bout de chou ? C’est possible avec la toute nouvelle formule végétale avec protéine de riz !  Élaborée avec des pédiatres, cette formule répond aux recommandations officielles en étant adaptée au 3ème âge à partir de 12 mois. Elle est à intégrer dans le cadre d’une alimentation variée et diversifiée.

éveil aux goûts formule végétale avec protéine de riz

Attention, ce produit ne convient pas à l’alimentation du nourrisson de moins de 12 mois et il n’est pas indiqué en cas d’allergie aux protéines de lait de vache. Pour les familles flexitariennes ou végétariennes, dans le cadre d’une alimentation diversifiée, c’est l’occasion une fois de plus d’offrir une alternative au lait de croissance classique (à base de protéines de lait de vache ou de chèvre).  En plus, bébé va se jeter sur son biberon et va adorer se délecter de cette formule source de vitamine D et B12, Calcium, Fer (24 fois plus que dans le lait de vache) et sans sucres ajoutés ! 

Mes céréales BIO 

 Par ailleurs, dans le cadre de la diversification, il est possible de compléter le Modilac Croissance Végétal, le lait maternel ou le lait infantile de bébé avec des céréales. Issue d’une agriculture 100% biologique, la gamme mes céréales BIO du Laboratoire Modilac propose différents goûts comme la saveur cacao, vanille, multicéréales ou encore nature.

éveil bébé goûts céréales bio vanille

Ces céréales permettront à bébé d’initier son palais à différentes textures et des saveurs diverses dès 4 mois (selon les recettes). Laboratoire Modilac a réussi à relever le défi d’avoir une liste d’ingrédients courte avec une formule sans sucres ajoutés, sans colorant et sans conservateur. En plus, elles peuvent être consommées à tout moment selon les envies et les besoins de bébé !

Si vous êtes arrivés jusque-là c’est que la surprise vous intriguait… Alors voici rien que pour vous le code promo PETITEMARELLE10 pour une réduction de 10% sur toute la Boutique en ligne de Modilac (hors commandes avec produits premier âge). Ce code promo est valable pour les 100 premiers utilisateurs, alors dépêchez-vous !

À vous de jouer pour faire découvrir tous ces goûts à votre bébé !

Les avis des clients Petite Marelle